In international

Imprimer/PDF

Le 14 juin, Expat Communication accueillait 8 grands groupes français pour benchmarker sur l’accueil des impatriés. Quelques éléments pour ceux qui n’ont pas pu être présents.

Accueil des impatriés en France : nouvel enjeu en mobilité internationale

En France, l’impatriation, c’est-à-dire ici l’accueil de résidents étrangers en temps qu’expatriés, est longtemps restée cantonnée à des rôles secondaires. Elle devient aujourd’hui un enjeu important pour un nombre croissant d’entreprises.

Trois facteurs expliquent cette évolution :

1. Une tendance croissante en mobilité internationale : les flux ne se font plus seulement du siège vers les filiales mais aussi des filiales vers le siège pour favoriser une meilleure circulation de la culture d’entreprise et des bonnes pratiques.
2. Une nette amélioration de l’attractivité de la France qui se traduit par le fait que de nombreuses entreprises étrangères installent ou renforcent leur siège à Paris.
3. La bonne santé de nombreux groupes français qui embauchent des collaborateurs dans le monde entier dans un contexte de guerre mondiale des talents.

Les effets de cette augmentation du volume d’impatriés à Paris sont sensibles :

• La question de l’accueil des impatriés et de l’adéquation de l’offre d’« on-boarding » aux standards anglo-saxons de la part de nombreux RH.
• La hausse du nombre d’inscriptions dans les écoles internationales s’envole, entraînant une carence problématique de places à Paris pour les expatriés de retour et pour les impatriés qui arrivent.
• L’offre de logement est sous tension.

icon ticket

Or Paris est une ville attractive, mais paradoxalement difficile pour les impatriés.

Pour beaucoup d’expatriés, une expatriation à Paris, ville lumière, est vécue comme une très bonne nouvelle. Pourtant, Paris se situe bas dans les rankings internationaux quant à son accueil et à la qualité de vie pour les expatriés.

Ces derniers lui reprochent le coût de la vie, les loyers élevés, sa population peu accueillante, notamment au bureau. Ainsi, les afterworks, base de la socialisation professionnelle dans beaucoup de pays, sont quasiment non existants en France.

L’administration complexe où il n’existe pas de traitement spécifique pour les expatriés est également fréquemment citée. Les étrangers éprouvent des difficultés pour ouvrir un compte bancaire, obtenir une carte de SS ou s’inscrire à la CAF.

Enfin, le marché de l’emploi français est très difficile pour les impatriés arrivant en France et notamment pour les conjoints qui se heurtent à des critères de sélection rigides favorisant presque exclusivement les insiders avec des profils stéréotypés.

Image2

Un benchmark pour permettre de s’évaluer et d’améliorer sa pratique d’accueil

Le but de la soirée était de permettre à chacun de mieux comprendre les enjeux des impatriés, de comparer les pratiques, de découvrir de nouvelles offres et d’enrichir sa politique de mobilité internationale.

• Sensibilisation
• Mieux comprendre les besoins et attentes des impatriés
• Découvrir les bonnes pratiques et identifier de nouvelles idées
• Comparer les pratiques
• Nous situer par rapport aux autres
• Elaborer une politique d’accueil, l’enrichir
• Améliorer notre accueil

Coopérer

Cooperer

Les principaux objectifs des entreprises

Les principaux objectifs des entreprises

Source : enquête auprès des participants au benchmark Expat Communication, Juin 2018

Image2

Un benchmark pour permettre de s’évaluer et d’améliorer sa pratique d’accueil

Le but de la soirée était de permettre à chacun de mieux comprendre les enjeux des impatriés, de comparer les pratiques, de découvrir de nouvelles offres et d’enrichir sa politique de mobilité internationale.

Après la rapide introduction d’Alix Carnot, la soirée s’est déroulée en 3 phases :

• Rappel des objectifs, présentation des résultats de l’enquête réalisée auprès des participants sur leurs enjeux, leurs pratiques et leurs difficultés. Approfondissement des résultats.
• Discussion pour comparer les pratiques, chercher des améliorations, définir des pistes de collaboration.
• Témoignages d’impatriés sur leur intégration, la recherche d’emploi des conjoints et les activités développées. Présentation d’associations d’impatriés.

Pour obtenir le compte-rendu complet de cette soirée, contacter Béatrice Jullien (Béatrice.jullien@expatcommunication.com)

Pour connaître l’offre de service d’Expat Communication pour l’accompagnement des impatriés, suivre ce lien.

https://www.expatcommunication.com/benchmark-sur-laccueil-des-impatries-en-france/

Recent Posts

Start typing and press Enter to search